UN LASER AZERTY EN VAUT DEUX

Aller en bas

UN LASER AZERTY EN VAUT DEUX

Message  GZstamite75 le Mar 4 Aoû 2009 - 21:21

le spolieur a écrit:
le spolié a écrit:et comment as tu pu prendre connaissance d'un post placé dans la rubrique "viltez nous" ? sachant que celle-ci
blablabla...
Devine !!!

UN LASER AZERTY EN VAUT DEUX (au minimum)

Aspirer un site ?

C'est télécharger l'ensemble des documents de ce site (html, images, son, vidéo...) sur un disque dur local. L'aspirateur reconstitue donc la structure du site en question, avec les liens internes ou externes.
Un site Web appartient à son auteur. Vous ne pouvez l'aspirer que pour un usage personnel et privé. Tout autre usage (copie sur cédérom, copie de données sur forum public, projection à l'aide d'un vidéoprojecteur, impression intégrale...) nécessite l'autorisation écrite de l'auteur.
Il peut être utile d'aspirer un site pour consulter les pages hors-ligne, ce qui réduit les coûts de connexion si vous ne disposez pas du haut débit.
ce qui n'est pas ton cas
-----------------------------------------------------------------------------------------

L'aspiration de site et la Loi

La technique d'aspiration de site consiste, comme on l'a déjà précisé, à copier, partiellement ou entièrement le contenu d'un site, ainsi que des pages liées, sur le disque dur de l'ordinateur de l'utilisateur, afin de pouvoir y accéder hors connexion. Le site ainsi " aspiré " s'ouvre comme n'importe quel fichier sans attente ni risque de coupure de la connexion.
Il existe, en effet, des logiciels, tel que Mémoweb, qui permettent de récupérer les images, les sons, de préserver les liens entre les pages, et offrent de multiples capacités de traitement supplémentaires (mise à jour automatique des sites et des changements éventuels, comparaison périodique de pages…).
Il est vrai que l'aspiration des sites a suscité des multiples interrogations quant à sa légitimité face au droit d'auteur. D'autant plus que, comme on va le voir par la suite, les réponses données par l'application du droit de la propriété intellectuelle peuvent varier selon la catégorie à la quelle l'oeuvre en cause s'attache.
I. L'aspiration de site face aux droits de propriété intellectuelle
a. La protection des droits d'auteur du créateur du site
L'auteur d'un oeuvre bénéficie d'une protection élevée en France et en Europe en application des droits qui lui sont conférés par le CPI, ainsi que par la directive CE 2001/29 du 22 mai 2001 sur l'harmonisation de certains aspects du droit d'auteur et des droits voisins dans la société de l'information.
La jurisprudence française considère, depuis un jugement du Tribunal de commerce de Paris du 9 février 1998, que le contenu des pages web est protégeable au titre des droits d'auteurs. Pour cela, il faut que les critères posés par le CPI - création originale, fixée sur un support- soient remplis. Ainsi, l'art. L.122-4 du CPI dispose que "Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droits au ayants cause est illicite" et elle est donc punie à titre de contrefaçon.
Or, l'interdiction de la reproduction intégrale ou partielle de l'oeuvre, faite sans le consentement de son auteur ne comprend pas, selon l'article 122-5 2° du CPI, "les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective". toute la nuance est là !
Ceci dit, l'aspiration d'un site peut parfaitement être considérée comme l'exercice par l'utilisateur de son droit de copie privée d'une oeuvre déjà divulguée. En d'autres termes, la légitimité de la technique d'aspiration d'un site, face au droit d'auteur qu'on présume applicable, dépend, comme c'est le cas pour toutes les oeuvres de l'esprit bénéficiant de la protection par ce dernier, de l'utilisation qui en est faite. Ainsi, la projection d'un site aspiré devant un public est considérée comme une utilisation collective de l'oeuvre et est donc, interdite, à moins que le titulaire des droits n'ait pas donné préalablement son accord.
b. La protection des bases de données
Selon l'article L.341-1 du CPI "Le producteur d'une base de données, entendu comme la personne qui prend l'initiative et assure le risque des investissements correspondants, bénéficie d'une protection du contenu de la base lorsque la constitution, la vérification ou la présentation de celui-ci atteste d'un investissement financier, matériel ou humain, substantiel. Cette protection est indépendante et s'exerce sans préjudice de cesses résultant du droit d'auteur ou d'un autre droit sur la base de données ou un de ses éléments constitutifs".
Le producteur d'une base de données a le droit d'interdire l'extraction, par transfert permanent ou temporaire, de la totalité ou d'une partie qualitativement ou quantitativement substantielle du contenu d'une base de données sur un autre support, ainsi que la réutilisation, par la mise à la disposition du public de ceci (art. L. 342-1 CPI).
L'article 122-4 du CPI exclut le droit de copie privée pour les "copies et reproductions d'une base de données électronique".
Il reste à savoir ce qu'on l'en entend comme base de données. A cet égard, l'article L. 112-3 du CPI dispose qu' "on entend par base de données un recueil d'oeuvres, de données ou d'autres éléments indépendants, disposés de manière systématique ou méthodique, et individuellement accessibles par des moyens électroniques ou par tout moyen". les manuscrits internes sont par conséquent concernés
Or, si certains sites web peuvent être considérés comme des bases de données, la majorité d'entre eux ne le sont pas. La raison est qu'ils ne répondent pas à la définition de "recueil d'oeuvres, de données ou d'autres éléments indépendants, disposés de manière systématique ou méthodique". ce qui n'est pas le cas d'un forum comme VILT
En effet, si un site de compilation de données (un annuaire en ligne par exemple ou un site portail) constitue certainement une base de données, un site classique (site commercial) ne semble pas pour autant pouvoir revêtir cette qualification ; dans le cas de ce dernier, l'assemblage d'images, de sons et de textes n'a rien ni d'une disposition systématique, ni d'un recueil de données.
et comme VILT n'a aucun caractère commercial...
Qu'en est-il, pourtant, des sites commerciaux qui constituent et mettent à jour en permanence des bases des données sur leurs clients ou des sites qui proposent des modes de recherche, nécessitant le passage par une ou plusieurs bases de données ? Dans ces cas très fréquents, il faut considérer que l'objet de la protection c'est non pas le site entier, qui ne présente, par ailleurs, aucune structure systématique et méthodique, mais seulement la base elle-même. Cette dernière, d'ailleurs, n'est pas visible pas les internautes et par conséquent elle ne peut pas être aspirée. L'accès à une telle base constituerait l'infraction, décrite ci-dessus, d'accès et maintien dans un système de traitement automatisé de données. un conseil : toi le spécialiste des "3 mn chrono", vire illico tes éventuelles aspirations de sites commerciaux car dans le cas d'une instruction, sache que ton pc serait saisi pour analyse ! merci qui ?
II. L'aspiration d'un site peut-elle être considérée comme une intrusion dans un système informatique ?
Pour que l'aspiration d'un site puisse être sanctionnée au titre de l'article 323-1 du Code pénal, il faut, avant tout, qu'il y ait eu intrusion dans un système informatique au sens de ce même article. Or, il n'y a intrusion que si la pénétration dans le système informatique en cause a été effectuée de manière irrégulière par une personne non-autorisée. Comme le montre la décision récente de la Cour d'appel de Paris précitée
[*], il ne suffit pas que la personne auteur de l'intrusion n'ait pas le droit d'accès dans le système, mais encore faut-il qu'elle en ait forcé l'accès, en utilisant une méthode particulière (l'aspiration de site en est une) et non pas un simple navigateur. ceci expliquant l'intention répréhensible
L'aspiration d'un site s'effectue bien sur avec des logiciels spéciaux. En plus, dans la plus part de cas, l'utilisateur ne demande pas l'autorisation préalable du créateur du site. Or, l'accès à ce dernier n'est nullement forcé!
Enfin, si des dégâts au contenu ou au système du site ont été causés, le préjudice pourra être réparé sur le fondement de la responsabilité civile délictuelle, à la condition, toutefois, de rapporter la preuve du lien de causalité entre l'aspiration et le dommage.
L'aspiration d'un site n'est rien d'autre qu'un téléchargement simultané de tous les éléments d'une page ou d'un site web. Mis à part l'hypothèse où le site puisse être considéré en lui-même comme une base de données et supposant que l'accès à celui-ci est libre, rien a priori ne semble s'opposer à son aspiration pour des fins privées. et non au titre d'illustrations pour argumenter quoi que ce soit à l'endroit de qui que ce soit... PUBLIQUEMENT
[*] Voy. supra page 2
-------------------------------------------------------
propriété intellectuelle (extraits)

Article L111-1
" L'auteur d'une oeuvre de l'esprit jouit sur cette oeuvre, du seul fait de sa création, d'un droit de propriété incorporelle exclusif et opposable à tous. Ce droit comporte des attributs d'ordre intellectuel et moral, ainsi que des attributs d'ordre patrimonial " Le code de la propriété intellectuelle définit donc deux composantes au droit d'auteur

Article L112-2
Les oeuvres protégées sont :
- les livres brochures et autres écrits littéraires, artistiques et scientifiques ;
- les conférences, allocutions, sermons et plaidoiries s'il n'est pas un "sermon", un post reste un écrit
- les oeuvres dramatiques ou dramatico-musicales
- les oeuvres chorégraphiques, les numéros et tours de cirque, les pantomimes
- les compositions musicales avec ou sans paroles
- les oeuvres cinématographiques et autres oeuvres consistant dans des séquences animées d'images, sonorisées ou non, dénommées ensemble " oeuvres audiovisuelles "
- les oeuvres de dessin, de peinture, d'architecture, de sculpture, de gravure, de lithographie
- les oeuvres graphiques et typographiques - les oeuvres photographiques et celles réalisées à l'aide de techniques analogues à la photographie les designs, logos, etc sont aussi concernés...
- les oeuvres des arts appliqués
- les illustrations, les cartes géographiques
- les plans, croquis et ouvrages plastiques relatifs à la géographie, à la topographie, à l'architecture et aux sciences
- les logiciels, y compris le matériel de conception préparatoire
- les créations des industries saisonnières de l'habillement et de la parure
[...]

avatar
GZstamite75

Messages : 106
Date d'inscription : 07/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

la haine et l'appât du gain rendent con !

Message  Tite Annick le Mar 4 Aoû 2009 - 22:28

non mais c'est pas vrai... ze rêve !....
zavez vu la tartine qu'il vient encore de nous pondre, l'essité neuronal ?!....
c'est qu'il se prend vraiment
pour un nartiste ce sarlot !

dis donc, triste bouffon, tu sais ce qu'il en fait de tes mizes en garde à la con mon Emirounet ?....
direct à la poubelle !!!







NB : en plus le parano apporte sur un plateau d'arzent la preuve que mon Emirounet est en parfaite légalité... sauf que lui se permet de razouter aux textes zuridiques ses petites touches persos (en bleu) pour les tourner à son avantaze ! écroulée !!!

.....


Dernière édition par Tite Annick le Dim 9 Aoû 2009 - 23:34, édité 2 fois
avatar
Tite Annick

Messages : 43
Date d'inscription : 26/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

plus haut, touzours plus haut ! (ou plutôt l'inverse...)

Message  Tite Annick le Mer 5 Aoû 2009 - 12:09



pour protézer son "oeuvre" telle est la dernière idée absolument zéniale de l' 'artiste' !


....

.....
avatar
Tite Annick

Messages : 43
Date d'inscription : 26/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: UN LASER AZERTY EN VAUT DEUX

Message  Tite Annick le Mer 5 Aoû 2009 - 12:19

GZstamite75 a écrit:


... et Tita a répondu :


avatar
Tite Annick

Messages : 43
Date d'inscription : 26/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

"en parfaite légalité" selon Johnny-Mouloud

Message  GZstamite75 le Mer 5 Aoû 2009 - 20:05

l'androgyne à plateau (d'arzent) a écrit:c'est qu'il se prend vraiment pour un nartiste ce sarlot !
artiste, j'sais pas mais disons que, contrairement à toi, je suis capable de balancer autre chose que des souris sans trous !
l'androgyne à plateau (d'arzent) a écrit:NB : en plus le parano apporte sur un plateau d'arzent la preuve que mon Emirounet est en parfaite légalité... sauf que lui se permet de razouter aux textes zuridiques ses petites touches persos (en bleu) pour les tourner à son avantaze ! écroulée !!! .....
pas de pb ! sans mes commentaires, en résumé, il reste ça :
[...]
Un site Web appartient à son auteur.
Vous ne pouvez l'aspirer que pour un usage personnel et privé.
Tout autre usage (copie sur cédérom, copie de données sur forum public, projection à l'aide d'un vidéoprojecteur, impression intégrale...) nécessite l'autorisation écrite de l'auteur.
[...]
- le contenu des pages web est protégeable au titre des droits d'auteurs.
- "les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective"
- la projection d'un site aspiré devant un public est considérée comme une utilisation collective de l'oeuvre et est donc, interdite, à moins que le titulaire des droits n'ait pas donné préalablement son accord.
- Le producteur d'une base de données a le droit d'interdire l'extraction, par transfert permanent ou temporaire, de la totalité ou d'une partie qualitativement ou quantitativement substantielle du contenu d'une base de données sur un autre support, ainsi que la réutilisation, par la mise à la disposition du public de ceci (art. L. 342-1 CPI)
- Pour que l'aspiration d'un site puisse être sanctionnée au titre de l'article 323-1 du Code pénal, il faut, avant tout, qu'il y ait eu intrusion dans un système informatique au sens de ce même article. Or, il n'y a intrusion que si la pénétration dans le système informatique en cause a été effectuée de manière irrégulière par une personne non-autorisée.
[...]
Les oeuvres protégées sont :
- les oeuvres graphiques et typographiques
chercher l'erreur
S
ps sympa ta souris : c'est tout toi
un peu comme ce résumé.

avatar
GZstamite75

Messages : 106
Date d'inscription : 07/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: UN LASER AZERTY EN VAUT DEUX

Message  L'EMIR ABEL le Jeu 6 Aoû 2009 - 0:43

pas de pb ! sans mes commentaires, en résumé, il reste ça :
[...]
Un site Web appartient à son auteur.
Qui prétend le contraire ?
Vous ne pouvez l'aspirer que pour un usage personnel et privé.
C’est exactement ce que j'ai fait sans ton consentement... mais en toute légalité !
Tout autre usage (copie sur cédérom, copie de données sur forum public, projection à l'aide d'un vidéoprojecteur, impression intégrale...) nécessite l'autorisation écrite de l'auteur.
[...]
C’est évident, mais si tu le mentionnes c’est que tu viens de découvrir ces restrictions et que tu as appris au moins quelque chose…
- le contenu des pages web est protégeable au titre des droits d'auteurs.
Pas dans le cas d’un forum ouvert au public même estampillé copyright comme tu l'as fait. C'est la Justice qui tranche dans ce cas-là. Or il appert immédiatement à quiconque, et encore plus au juriste, que le contenu de VILT n'a rien d'extraordinaire comparativement à tout autre forum !
- "les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective"
No problem ! Tu ne m’apprends rien et tu découvres sûrement…
- la projection d'un site aspiré devant un public est considérée comme une utilisation collective de l'oeuvre et est donc, interdite, à moins que le titulaire des droits n'ait pas donné préalablement son accord.
Par quelle contorsion neuronale en es-tu arrivé à supposer que mon intention est de faire une projection de VILT à la France entière voire au restant de la planète, pourquoi pas ? (!...)
- Le producteur d'une base de données a le droit d'interdire l'extraction, par transfert permanent ou temporaire, de la totalité ou d'une partie qualitativement ou quantitativement substantielle du contenu d'une base de données sur un autre support, ainsi que la réutilisation, par la mise à la disposition du public de ceci (art. L. 342-1 CPI)
Ta base de données sur VILT ne vaut pas un clou : c’est une simple « compil » des posts des vilters et un outil de recherche mis à la disposition de tous. Elle n’a aucun caractère de confidentialité. Tu serais donc débouté, avec un coup de pied au cul en prime, si tu portais plainte. La Justice n’a pas de temps à perdre avec des plaignants gnangnans dans ton genre, surtout qu’il est facile de démontrer, dans le contentieux qui nous oppose, que tu n’as utilisé le copyright qu’avec l’arrière pensée d’en tirer un gain sur mon dos, pratique connue chez tout bon escroc qui se respecte !
De plus, arguer que tu m’as viré de VILT n’est pas suffisant pour prouver une intrusion : il faudra que tu expliques LE COMMENT et le POURQUOI de cette éviction, et là mon bonhomme tu l’as dans le baba : la justification de tes trois cartons ridicules n’aurait d'autre poids devant le juge que celui de le faire sourire, ce dont tu n’es toujours pas conscient.

- Pour que l'aspiration d'un site puisse être sanctionnée au titre de l'article 323-1 du Code pénal, il faut, avant tout, qu'il y ait eu intrusion dans un système informatique au sens de ce même article. Or, il n'y a intrusion que si la pénétration dans le système informatique en cause a été effectuée de manière irrégulière par une personne non-autorisée.
Ça fait trois fois que tu me remets ça. Tu n’as toujours pas compris qu’un forum n’est pas un système informatique protégé puisque, par définition, il est ouvert au public.
[...]
Les oeuvres protégées sont :
- les oeuvres graphiques et typographiques
chercher l'erreur
S
ps sympa ta souris : c'est tout toi
un peu comme ce résumé.



Merci pour ce compliment, Flibisto.
Je veux juste ajouter quelques mots : tu me fais gentiment rigoler avec tes interprétations fantaisistes des textes juridiques. Celui qui te répond fut expert en protection et sécurité des matériels et des personnels, domaine incluant évidemment les données informatiques, et conseiller pour l’IGI 1300, outil de travail qui se doit d’être adapté à l’évolution des technologies. Tu n’es donc pas des mieux placés pour venir papillonner en la matière, surtout avec de tels trous dans la cohérence du raisonnement et du jugement…
Va falloir te calmer un jour ou l’autre, cher maître chanteur diffamateur et candidat déclaré à la communication de coordonnées personnelles, rien que ça ! Chercher l’erreur, disais-tu ?







.....
avatar
L'EMIR ABEL

Messages : 140
Date d'inscription : 04/04/2009
Localisation : Francarabia 74

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: UN LASER AZERTY EN VAUT DEUX

Message  GZstamite75 le Dim 9 Aoû 2009 - 14:33

L'EXPERT a écrit:pas de pb ! sans mes commentaires, en résumé, il reste ça :
[...]
Un site Web appartient à son auteur.
Qui prétend le contraire ?
Vous ne pouvez l'aspirer que pour un usage personnel et privé.
C’est exactement ce que j'ai fait sans ton consentement... mais en toute légalité !
sans y être autorisé (le rappelant qui plus est) et cpte tenu de l'usage, tu es donc en INFRACTION
Tout autre usage (copie sur cédérom, copie de données sur forum public, projection à l'aide d'un vidéoprojecteur, impression intégrale...) nécessite l'autorisation écrite de l'auteur.
[...]
C’est évident, mais si tu le mentionnes c’est que tu viens de découvrir ces restrictions et que tu as appris au moins quelque chose…
si ces restrictions étaient aussi "évidentes", tu ne te serais pas risqué à les contourner : agissant sciemment, TU ES DONC EN TORT
- le contenu des pages web est protégeable au titre des droits d'auteurs.
Pas dans le cas d’un forum ouvert au public même estampillé copyright comme tu l'as fait. C'est la Justice qui tranche dans ce cas-là. Or il appert immédiatement à quiconque, et encore plus au juriste, que le contenu de VILT n'a rien d'extraordinaire comparativement à tout autre forum !
mauvaise pioche ! Si ce forum que tu pompes allégrement n'a rien "d'extraordinaire" par rapport aux autres fora, il n'en reste pas moins qu'il est la PROPRIETE de son concepteur tant pour la création de ses logos/designs que pour l'originalité de ses textes. Ne pas en tenir cpte est synonyme de VOL d'autant que, je le répète, la/les reproductions sont publiées à des fins de nuisance sur ce forum - soit PUBLIQUEMENT - et non à titre privé... Prétendrais tu le contraire ?
- "les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective"
No problem ! Tu ne m’apprends rien et tu découvres sûrement…
si je ne t'apprenais rien, tu expliqueras alors le pourquoi de cette aspiration
- la projection d'un site aspiré devant un public est considérée comme une utilisation collective de l'oeuvre et est donc, interdite, à moins que le titulaire des droits n'ait pas donné préalablement son accord.
Par quelle contorsion neuronale en es-tu arrivé à supposer que mon intention est de faire une projection de VILT à la France entière voire au restant de la planète, pourquoi pas ? (!...)
le résultat est le même cpte tenu du nbre de lectures que nous accorde "le lecteur qui" : ton intention étant, d'un point de vue juridique, AVEREE
(102 visites à cette heure rien que pour ce topic)

- Le producteur d'une base de données a le droit d'interdire l'extraction, par transfert permanent ou temporaire, de la totalité ou d'une partie qualitativement ou quantitativement substantielle du contenu d'une base de données sur un autre support, ainsi que la réutilisation, par la mise à la disposition du public de ceci (art. L. 342-1 CPI)
Ta base de données sur VILT ne vaut pas un clou : c’est une simple « compil » des posts des vilters et un outil de recherche mis à la disposition de tous. Elle n’a aucun caractère de confidentialité. Hé non ! (voir plus haut) et d'ajouter que rien que cet "outil de recherche" reste conceptuel et donc ressort de la propriété intellectuelle ! Merci de l'avoir évoqué ! ah ah ah ah Tu serais donc débouté, avec un coup de pied au cul en prime, si tu portais plainte. La Justice n’a pas de temps à perdre avec des plaignants gnangnans dans ton genre, surtout qu’il est facile de démontrer, dans le contentieux qui nous oppose, que tu n’as utilisé le copyright qu’avec l’arrière pensée d’en tirer un gain sur mon dos, pratique connue chez tout bon escroc qui se respecte !
je vois. Or pour toi, le Tribunal serait davantage attentif à ton histoire abracadabrante de "cartons"... qu'au viol d'un copyright !
C'est à mourir de rire ! Ce qu'il est, au contraire, aisé de démontrer, tête d'oeuf, c'est la justification de cette protection face à ton travail de sape ! Que la sanction retenue soit financièrement lourde, elle n'est pas de mon fait mais des textes en vigueur : avant de commettre un délit, il aurait été plus sage de t'informer. Si j'avais eu cette "arrière pensée", tu expliqueras alors pourquoi je n'ai eu de cesse de t'inviter à mettre un terme à ta délinquance. Tu n'en a pas tenu compte ? tu as donc commis UN DELIT.
Et un DELIT réclame REPARATION.

De plus, arguer que tu m’as viré de VILT n’est pas suffisant pour prouver une intrusion : il faudra que tu expliques LE COMMENT et le POURQUOI de cette éviction, et là mon bonhomme tu l’as dans le baba : la justification de tes trois cartons ridicules n’aurait d'autre poids devant le juge que celui de le faire sourire, ce dont tu n’es toujours pas conscient.
S'il venait à l'évoquer, le Tribunal retiendrait la chose suivante :
que VILT a un administrateur et qu'à ce titre il lui appartient de maintenir une tenue auprès de ses souscripteurs comme bon lui semble. En outre, le Tribunal retiendrait que ces "cartons" n'étaient que de sages avertissements que tu as préféré traduire par une auto-éviction. Il retiendrait sans grandes difficultés que tu t'es servi de ce départ pour mieux t'installer dans la diffamation outrancière au travers de ce forum... ainsi que tes incursions à grands renforts d'usurpations essentiellement fondées sur l'envie maladive d'en découdre ! Ce qui, me semble t il, entérinerait aisément la JUSTIFICATION de ces "cartons".

- Pour que l'aspiration d'un site puisse être sanctionnée au titre de l'article 323-1 du Code pénal, il faut, avant tout, qu'il y ait eu intrusion dans un système informatique au sens de ce même article. Or, il n'y a intrusion que si la pénétration dans le système informatique en cause a été effectuée de manière irrégulière par une personne non-autorisée.
Ça fait trois fois que tu me remets ça. Tu n’as toujours pas compris qu’un forum n’est pas un système informatique protégé puisque, par définition, il est ouvert au public. Relis mieux : être "ouvert au public" ne signifie pas être "autorisé à une reproduction publique"
[...]
Les oeuvres protégées sont :
- les oeuvres graphiques et typographiques
chercher l'erreur
S
ps sympa ta souris : c'est tout toi
un peu comme ce résumé.

Merci pour ce compliment, Flibisto. non, stamite.
Je veux juste ajouter quelques mots : tu me fais gentiment rigoler avec tes interprétations fantaisistes des textes juridiques. Celui qui te répond fut expert en protection et sécurité des matériels et des personnels, domaine incluant évidemment les données informatiques, et conseiller pour l’IGI 1300, outil de travail qui se doit d’être adapté à l’évolution des technologies. Tu n’es donc pas des mieux placés pour venir papillonner en la matière, surtout avec de tels trous dans la cohérence du raisonnement et du jugement… waaaoo... là, je m'incline ! Ou plutôt non : voir plus bas.
Va falloir te calmer un jour ou l’autre, cher maître chanteur diffamateur et candidat déclaré à la communication de coordonnées personnelles, rien que ça ! Chercher l’erreur, disais-tu ?

qui cherche me trouve et qui s'y frotte s'y pique
Qu'est-ce qu'il ne faut pas lire !
autant qu'il m'en souvienne, tu n'étais qu'un petit troufion de rien du tout engagé volontaire non par conviction mais par pur opportunisme pour simplement bénéficier d'un régime de faveur et d'une retraite prématurée !
Comme bon nbre de fonctionnaires paresseux qui endossent sans vergogne la panoplie de leur... ministère de tutelle à des fins de non recevoir une fois cette retraite arrivée !
Tu as beau crâner avec tes racontars "à la Desertrun" (que je salue) ! Haut conseiller-expert de mes 2, assènes tu ? tu nous rappeleras ton grade pour qu'on y croit !
Tu oublies simplement que le secret défense t'interdirait d'écrire ce que tu as écrit ! ah ah ah ah
Donc, te sachant assez couard pour risquer pareilles confidences face à une hiérarchie qui te fait ramper, servile individu, tes histoires de "ci-gît 1300" ne valent pas un... cent !
Je connais ton penchant pour les reptiles - coïtaux ou non - mais de grâce, épargne nous tes couleuvres !
Chère "défense-nat-faite-homme", recroquevillé (de rire) que je suis, tu peux dévoiler ton orgueil surdimentionné, te faire menaçant, supérieur, "christique"... peu m'en chaut sachant que tous les minables, les incapables, les sans-talents... les insignifiants agissent de la sorte : ils s'inventent une personnalité, un savoir, une quintessence (en médecine ça porte un nom) qu'ils n'auront JAMAIS.
Le résultat, le seul, est que tu n'es qu'un sale microscopique planqué, lâche, sournois, véreux, raciste, voleur, intriguant...(nbreux échantillons ici-même) qui passe le plus clair de son temps à faire CHIER les autres, les juger, les envier, les soudoyer aussi (j'y reviendrai) dans ce qu'ils ont de plus cher, de plus sacré : LEUR VIE PRIVEE... Ces autres d'une population ACTIVE qui ne veulent pas de minables comme toi tant ils sont méprisables ; ces autres , comme moi qui connaissent la vie non pas à travers un pc bidouillé, des pseudos débiles ou des souris sans trous MAIS SUR LE TERRAIN face à leurs contemporains et pas tous forcément blonds aux yeux bleus ou savoyards en goguette... dont de nombreux fonctionnaires ou de nombreux "étrangers" avec lesquels nous nous donnons la peine de discuter AUTREMENT que via le prisme de ces faiseurs d'amalgame fascisant genre "crystal nacht" sauce arabe.
Tout ce que ces larves ne font pas, tel un aveu de jalousie sur notre savoir-faire ou le constat d'échec d'une existence gâchée !
Un rachat est-il envisageable pour ces indécrottables incurables ?
Au lieu d'être le boulet de ceux qui, comme moi, ont ENFIN réussi à les larguer (de peur de subir leur influence malsaine) après tant d'années d'efforts pour leur faire comprendre que l'Homme n'est qu'UN ; toi, de cette engeance qui n'est tenu par aucune obligation autre que celle de coller ton gros cul devant ton pc sur le coussin anti-escarres de ton ignorance crasse, ton SALUT serait d'aller vers les autres, de leur venir en aide, de les entendre, les comprendre, de les aimer... Et principalement celles et ceux que tes préjugés condamnent te rendant aussi redoutable que les instigateurs de cette "nacht" face à leur congénères israélites (il suffit de changer la confession et c'est exactement la même haine !)
Sinon je crains fort que tu n'aies à vivre tes dernières années, dans l'aigreur, le désappointement (conjoncturel), la déception... qui risquent de t'isoler du reste du monde des vivants !
Comme une espèce en voie de disparition qu'on visite au zoo (!) ou comme une statue vert-de-gris maculée de fientes de pigeons (ou d'aigles !) ou de celles des SDF de la crise...
maghrébins compris...
S

avatar
GZstamite75

Messages : 106
Date d'inscription : 07/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: UN LASER AZERTY EN VAUT DEUX

Message  Tite Annick le Dim 9 Aoû 2009 - 20:59

En matière de carrière militaire et de sécurité, inutile de reprendre tes zarguments ridicules qui font rire les zinitiés. Et puis il est touzours danzereux de mettre les cons au parfum...
Nous verrons si tu as autant de couraze derrière ton clavier que devant mon Emirounet, lorsqu'il te mettra sous le nez ton sapelet * d'insultes, tel celui-ci (qui vient s'azouter à ton dossier déza très lourd) où se vérifient une fois de plus ta zalouzie maladive et ta grosse frustration d'avoir raté de si peu une belle aubaine pour quelques maladresses dûes à ton orgueil. Ze compatis sincèrement à cet essec. Quant au reste de ta critique, z'en ai les larmes zaux zyeux de rire !
Merci pour tout, ma petite Blance-Neize !




*cadeau au crapaud de bénitier que tu es : le sapelet en granulés dernier cri qui remet dans le droit semin (toi qui en as tant besoin, mais fais bien attention, t'étouffe pas avec...). Merci qui ? MDR !




.....
avatar
Tite Annick

Messages : 43
Date d'inscription : 26/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: UN LASER AZERTY EN VAUT DEUX

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum